Sélectionner une page

VICTOIRE TOTALE CONTRE GERALD DARMANIN

Nov 19, 2021 | 0 commentaires

Vous vous en souvenez. Le ministre de l’intérieur en personne avait porté plainte contre un ouvrier handicapé de la Drome, suite à la publication par ce dernier d’une caricature le concernant. Nous étions alors au coeur des manifestations contre la loi sécurité, qui prévoyait d’interdire aux français de filmer leurs policiers. S’en était suivi un branle-bas de combat policier et judiciaire pour écraser la personne en question.
Etonnante affaire qui amène un ministre de l’intérieur en exercice à porter plainte contre un citoyen pour avoir fait usage de sa liberté d’expression, et à mobiliser des moyens extravagants de l’Etat afin d’obtenir sa condamnation.
Etonnante affaire qui amène un tout puissant à s’acharner contre un français brisé par des années d’exploitation, du fait d’un commentaire sur une publication facebook d’un groupe de contestation.
Etonnante affaire, qui montre le degré de surveillance qui nous est infligé.
L’affaire a été jugée à Pontoise et le délibéré vient de tomber. J’ai obtenu l’annulation des procédures et la relaxe de mon client.
Celui-ci était terrorisé. Vous n’imaginez pas le bonheur que j’ai eu à l’accompagner, et d’avoir pu, à ses côtés, défaire cet être qui voulait le terrasser.
Après l’affaire de Toulon, lors de laquelle j’avais obtenu, pour mon ami Stéphane Espic, l’annulation de l’ensemble des procédures enclenchées par Brigitte et Emmanuel Macron – le couple présidentiel avaient porté plainte contre lui après qu’il eut osé se baigner, sur un homard gonflable, devant le fort de Brégançon, troublant ainsi leur partie de jet ski – c’est la deuxième victoire que nous obtenons contre ce pouvoir devant les tribunaux correctionnels, aux côtés de « sans-dents » qu’ils cherchaient à écraser.
J’aurais aimé pouvoir accompagner Michel Flori et en obtenir une troisième, et je suis convaincu qu’en appel il obtiendra raison.
C’est en toutes circonstances un privilège rare que d’avoir défait, lors du même quinquennat, successivement, le Président de la République, sa compagne et leur tout puissant ministre de l’intérieur, dans le cadre de procédures enclenchées par ces derniers, au profit de citoyens n’ayant fait que s’exprimer.
C’est un sacré camouflet à l’égard de ces petits marquis qui se croient tout permis, que de se voir ainsi défaits par des personnes qu’ils n’ont jamais considéré.
Ne boudons pas notre plaisir. Partageons la caricature concernée. Et ayons une pensée pour tous ceux qui, un instant, auront fait face à ces tentatives d’intimidation.
Merci à eux de n’avoir rien lâché. Merci à eux d’être et de persister.
X

Contact to Listing Owner